Seigneur, je suis allé dans la rue ; j’y ai vu des gens courir, des gens qui vont et viennent. Ils marchent, ils courent, ils se croisent mais ils ne se regardent pas, ne se parlent pas !

Seigneur, j’ai regardé à travers la vitrine du magasin et j‘ai vu des jeunes garçons et filles. Ils viennent de quitter leur collège ou leur lycée, ils courent eux-aussi. Ils sont par petits groupes mais ne se parlent pas, ne se regardent pas, ils ont des écouteurs sur les oreilles, ils ont les yeux scotchés sur leur portable !

Seigneur, je suis à nouveau dans la rue ; les gens courent, les voitures courent, les camions courent. . . toute la rue court, toute la ville court, le monde court !

« J’aurais voulu vous écouter davantage, mais là vraiment je n’ai pas le temps, il faut que j’y aille ! »

 A la maison, je n’ai pas le temps de lire, je suis un peu débordé, j’ai mille choses à faire, je n’ai pas le temps !

En sortant de l’église, on m’interpelle : « bonjour, comment vont les enfants ? » ; « désolé, je suis pressé, on m’attend à la maison, il faut que je rentre, je dois finir de préparer le repas. A dimanche ! … »

« J’aimerai prier mais je n’ai pas le temps ».

Tu vois Seigneur, ils n’ont pas le temps !

  • L’enfant est occupé à jouer, il prendra son goûter plus tard ! Il n’a pas le temps !
  • Le lycéen a beaucoup de devoirs, il faut qu’il aille au sport, il a aussi rendez-vous avec sa copine : « à ce soir maman, là j’ai pas le temps, faut que j’y aille ! » Il n’a pas le temps !
  • Le jeune couple est débordé : le travail, les enfants à récupérer à la crèche ou à la garderie, le dîner à préparer et les enfants à coucher avant la réunion de classe ce soir ! » Ils n’ont pas le temps !
  • Les grands-parents doivent garder leurs 3 petits-enfants tout le week-end ! Ce n’était pas vraiment prévu. Ils n’ont pas le temps !
  • Madame est malade, elle est seule dans sa grande maison, l’infirmière doit passer pour des soins tout à l’heure. Elle n’a pas le temps !
  • Le vieux monsieur est mourant, il n’a. . . Trop tard, il n’a plus de temps !

Ainsi, nous ne faisons que courir après le temps. Seigneur, les hommes passent leur temps sur terre à courir après le temps ! Toujours pressés bousculés, débordés. . . Ils n’y arrivent jamais, il leur manque du temps. Et nous chrétiens, prendrons-nous un peu de temps pour nous préparer ? Prendrons-nous un peu de ce temps pour accueillir Celui qui est hors du temps ?

Seigneur, j’ai le temps, j’ai tout le temps que tu me donnes. J’ai toutes les années de ma vie, les mois, les semaines, les jours et les heures de mes années pour vivre à ta suite ; A moi de les remplir calmement mais toutes entières.

Le dimanche 3 décembre est  le premier dimanche de l’Avent. Pendant quatre semaines nous allons pouvoir nous préparer à fêter la venue de Dieu dans nos vies. Saurons-nous profiter de ce temps de l’Avent pour nous poser un peu ? Profiterons-nous de ce temps pour « prendre le temps » ? On a toujours le temps de faire ce que Dieu nous donne à faire ; mais pour cela, il nous faut être présent totalement dans tous les instants donnés.

Frères et sœurs dans le Christ, amis paroissiens, je vous souhaite de profiter pleinement du temps que vous vous donnerez.

Joël Macario, Diacre permanent

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

©2018 Paroisses Sainte Croix en Châteaubriant et Saint Joseph du Don 

NAVIGATION RAPIDE

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?